/ / /

 

 

 

7 - 16 mai 2010

 

 

Nous ne pouvons rester au Nicaragua que jusqu'au 21 mai, date limite des 3 mois autorisés pour le Guatemala, Honduras et Nicaragua..

Si nous voulons rester plus longtemps, il nous faudra faire un aller/retour au Costa Rica.

 

Nous partons de la capitale du Honduras pour arriver à la capitale du Nicaragua en car (Tica Bus). Pour cela nous mettrons un peu plus de 8h et nous arriverons à la tombée de la nuit à Managua. Là, nous choisissons un petit hôtel (hostal Dulce Sueno, 300c/nuit, environ 12€) près de la station de bus. Plusieurs personnes de la ville, tout comme à Tegucigalpa au Honduras, nous ont dit que c'était très dangereux la nuit, nous évitons donc de sortir de l'hôtel le soir..

 

GranadaLe lendemain, nous partons en collectivo pour la ville coloniale de Granada, au bord du lac Nicaragua.

Nous  prenons une chambre dans une auberge de jeunesse (hospedaje Cocibolca) bien située dans la rue piétonne près du Parque central.

Nous visitons la ville qui est tout à fait charmante, allons voir le lac et assistons à un match de baseball (notre tout premier !).

 

Deux jours plus tard, nous partons sur l'île d'Ometepe, située au milieu du lac. Pour cela, nous allons à pied à la station de bus (avec les gros sacs sur le dos, les petits devant, le tout dans les allées plus qu'étroites d'un marché..). Là, un bus en direction de Rivas attend, nous montons dedans après avoir mis nos gros sacs sur le toit. Nous attendrons plus d'1h30 le départ du bus, qui pour une fois avait un horaire de départ ! lol Normalement, les bus démarrent une fois qu'ils sont pleins, celui-ci était l'exception..
Arrivés à Rivas, nous sautons dans un taxi (seul moyen pour atteindre San Jorge) pour le départ du ferry.. Nous arrivons juste à temps pour monter dans le ferry qui nous emmènera en 1h30 sur l'île.

Cette heure était la plus longue, car la traversée était encore pire que la dernière au Honduras. Le bateau ne faisait que tanguer (nous sommes sur un lac mais qui ressemble à une mer!) et on a bien cru que nos estomacs allaient y passer..

Arrivés, non sans mal, sur l'île, nous prenons encore un bus pour Charco Verde où il nous faudra faire le dernier km à pied pour arriver à l'hôtel au bord de l'eau... Ouf, journée mouvementée mais nous sommes finalement arrivés !

Isla Ometepe, Charco VerdeAujourd'hui, nous fêtons mon anniversaire au bord du lac. Merci à tous pour vos messages, ça fait très plaisir de les recevoir sur notre petite île au milieu de nulle part !

On se croirait à la plage tellement l'étendue de l'eau est immense. On aperçoit le continent juste à l'horizon ! Journée pluvieuse, mais ça rafraîchit après ces mois de soleil ; )

 

Nous avions décidé de louer des vélos le lendemain pour aller au village d'Altagracia, afin d'y faire quelques emplettes culinaires pour nos futurs petits déj (le resto de notre hôtel est cher et loin d'être bon). Mais, la pluie et le vent nous ont vite refroidis et nous prendrons donc un bus!

Le village n'a rien de sensationnel et malgré de toutes petites échoppes (pulperia) nous trouvons quand même quelques petits gâteaux et jus de fruits.

 


Isla Ometepe, Charco VerdeNous faisons ensuite la randonnée de la réserve Charco Verde à deux pas de notre hôtel. Nous avons vite très chaud, mais sommes récompensés par une douzaine de singes allongés dans l'arbre au bord du chemin. Eux, ne sont pas aussi fous que nous, ils sont tranquilles à l'ombre et font une sieste. Nous faisons le tour de la lagune avec de superbes vues sur les deux volcans (Concepcion et Maderas) et croisons la route de nombreux oiseaux, lézards, hérons, canards...
Sur le chemin, la nature nous offre quand même une petite halte avec plusieurs gigantesques manguiers où nous avons juste à ceuillir les fruits ou à les ramasser. Un vrai délice ! Ca change des mangues sans goût de Paris ;) 


Cette petite randonnée bien tranquille, de quelques heures, aura vite calmé nos envies de gravir un des deux volcans. Huit heures, en plein soleil, pour le petit et dix pour le plus grand, nous font plus que douter ! Sport de loisir oui, mais sport extrême, non merci !


Isla Ometepe, Ojo de AguaNous partirons en bus visiter le village et la plage de Santo Domingo. Petit havre et plage paisible mais quand même assez touristiques. La plage ressemble à s'y méprendre à une plage de station balnéaire, jolie mais pas très authentique. A deux km de là se situent des sources d'eau naturelle appelées Ojo de Agua (40 cordobas l'entrée). Elles se composent de deux bassins avec de l'eau limpide et surtout FRAICHE. C'est un vrai bonheur de s'y baigner, nous y resterons d'ailleurs quelques heures avant de repartir pour la fournaise.

 

Même si nous sommes entourés d'eau, la baignade dans le lac n'est pas si facile. Après avoir fait quelques pas dans l'eau, les petits graviers du sol sont remplacés par de la boue, ce qui fait très bizarre les premières fois ; on a l'impression de s'enfoncer et on ne voit rien à plus de 2cm. Avis aux amateurs : faites deux pas dans l'eau, jetez-vous tout entier et nagez loin !!!
Sinon, petite info si vous séjournez un jour à Charco Verde, allez manger au restaurant Soda las Cruces, à 100 mètres de la sortie sur la gauche ; super bon et pas cher du tout !

Nous partons demain pour le Costa Rica, pays que nous avons hâte de découvrir depuis un bon petit moment !!!

 

ps : la musique que vous écoutez sur cette page est Obsesion du groupe Aventura, que nous entendons à chaque coin de rue en Amérique Centrale ! On ne pouvait pas ne pas la mentionner...

 

 

 

 

 

 

Hébergements : auberges de jeunesse, hôtels
Transports : bus, collectivo, bateau, marche à pied

Guide : Lonely Planet Central America

 

 


Les lieux que nous avons préférés :
- Granada
- Charco Verde (Isla Ometepe)
- Ojo de Agua (Isla Ometepe)


Ce que nous avons aimé :
- la gentillesse des locaux
- el plato typico : oeuf, fromage, riz, frijoles et banane
- la facilité des transports locaux
- la faune sur l'île d'Ometepe



Ce que nous n'avons pas aimé :
- la chaleur !
- la traversée mouvementée pour Ometepe
- le peu de choix de nourriture sur Ometepe


Nicaraguab



Partager cette page

Repost 0
Published by